Quoi, le 17 novembre ?

Il y avait longtemps ! Longtemps que je n’avais pas assisté à la genèse d’un mouvement revendicatif. Enfin, de loin, car comme je ne regarde plus les infos parce que ça me plombe le moral…

Bref, pour ceux qui ne sont vraiment pas au courant – je pense notamment aux Canadiens – le 17 novembre c’est la manif des ‘gilets jaunes’, le jour où les Français (enfin, certains) vont aller bloquer les routes pour protester – principalement – contre la hausse du prix des carburants, et notamment du gazole.

Alors c’est assez flou tout ça : lorsque l’idée commence à faire des vagues, les gens de gauche voient là l’opportunité d’aller montrer leur mécontentement contre Macron, et ils se mobilisent en masse sur le principe jusqu’à… jusqu’à ce que l’on découvre que l’organisateur est un ancien du FN. Et alors là, recul. Protester oui, mais sur l’initiative d’un facho, ah non ! Plutôt crever !

A droite, on prévoit plutôt de rester à la maison bien au chaud : non seulement c’est en novembre, mais en plus c’est un samedi, faut pas déconner !

Mais la grogne persiste, et le mouvement gagne des supporters : il y aura blocages et autres manifs ce samedi ! Des cartes des lieux ‘chauds’ sont publiées sur Internet, les clubs de foot locaux annulent matches et entrainements, enfin bref, apparemment il devrait se passer quelque chose.

Alors moi je regarde ça et je me dis : les gens qui vont aller faire le pied de grue ce samedi ont-ils vraiment la conviction que le gouvernement va baisser les taxes sur le carburant parce que certains Français vont faire chier d’autres Français ? Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d’alu ?

Et puis il n’y a pas que ça : le mouvement appelle aussi au boycott à la consommation.  Je me marre carrément : les Français ne vont pas aller faire leurs courses samedi ? MDRRRR ! Tu parles d’un mouvement revendicatif ! Tout ce qu’ils n’auront pas acheté samedi, ils l’achèteront dimanche matin ou samedi prochain, et alors ?

Enfin bref, une fois de plus, un pétard mouillé à la française. Je me dis que si les Français prenaient plus les transports en commun, faisaient plus de co-voiturage et utilisaient leurs guibolles plutôt que leur bagnole pour faire 200 mètres, leur consommation de carburant diminuerait et ils engraisseraient moins le gouvernement. Sans parler de l’impact positif sur l’environnement.

Et puis alors la grève des achats, ça me laisse pantoise… La vie est chère, et les salaires sont bas, j’en conviens, c’est la merde. Mais tu crois vraiment que ça va changer quelque chose d’aller bloquer les centres commerciaux ? Si les Français consommaient de façon plus intelligente aussi, ne serait-ce pas beaucoup plus efficace ?  Si tu achetais moins de jouets bidons pour tes gamins à Noël et qu’en échange tu passais plus de temps de qualité avec eux, ton portefeuille, il ne s’en porterait pas mieux ? Si au lieu d’acheter le dernier téléphone portable à la mode ou le nouveau SUV dont tu as vu la pub à la télé, tu attendais que le tien soit foutu, ça serait pas plus raisonnable pour ton budget ? A mon humble avis, ce n’est pas le vendeur le problème, c’est le consommateur.

Moi je dis ça, je dis rien.

One thought on “Quoi, le 17 novembre ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *